Le portail en fer forgé ouvre sur une longue allée. Un grand château de pierres grises apparaît, avec ses tourelles et ses quatre étages qui grimpent vers le ciel. La porte d’entrée s’ouvre, une jeune femme, pull sur les épaules, se précipite pour chercher une bouteille de lait. « C’est notre voisin fermier qui nous le dépose chaque matin », s’exclame-t-elle. À 28 ans, Gwendoline Mouchel est devenue propriétaire, avec son compagnon anglais de 31 ans Billy Petherick, de cette vaste demeure de 1 300 m². Le château de la Basmaignée leur a fait de l’œil. Entre Fougères et Mayenne, au cœur du bocage, l’immense bâtisse se cachait au fond d’un chemin, dans la petite commune de Montenay. 

 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...