Une PME de services électriques de 47 ans d’âge, forcément, ça force le respect. D’autant plus dans une région rurale comme le Haut-Buech où le bouche-à-oreille a tôt fait de juger du sérieux d’une entreprise. Créée en 1967 par Robert Lefebvre, Avenir radio s’est imposée comme un installateur de renom. La routine a pourtant été rompue en 2010 quand, à 64 ans, le patron envisage sa succession. Son fils se destine au magasin et à l’activité alarme, chauffage, climatisation… Pas à la partie installation électrique. « J’ai commencé à discuter avec Robert Lefebvre et à évoquer le principe d’une Scop pour racheter cette branche », éclaire François Alléoud, employé comme chef de chantier depuis 1992. La Scop (Société coopérative et participative) ? Au début, beaucoup s’interrogent. « J’avais un ami dirigeant de Scop. Pour moi, il semblait évident que le projet de reprise devait être coopératif », dit François Alléoud. 

Trouver l'événement: 
Laragne-Montéglin
Le boum des Scop

En PACA, on compte 236 Scop et Scic (Sociétés coopératives d’intérêt collectif) soit une hausse de 15 % depuis 2012. Elles emploient 2 300 salariés. La région se classe au quatrième rang derrière l’Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Basse-Normandie), Rhône-Alpes et l’Île de France. 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...