En sortant du Salon de mocheté, on pouvait faire ses courses au Légumes Circus avant d’aller boire un verre à l’Oasis bar. Ou bien déguster une Wurst ou un Christollen dans la rue, sous la douce lumière des abat-jour tout en admirant les étoiles en plastique recyclé rouge. Non, nous ne sommes pas chez J. K. Rowling ou dans une suite inédite et sous acide d’Alice au Pays des merveilles. Mais au marché de Noël de Meyssac, en Corrèze ! 
Tout a commencé au début des années 90, sur fond d’amitié franco-allemande scellée par un jumelage avec la ville de Bettenhausen, en Thuringe. À l’époque, quelques familles meyssacoises ont de très forts liens avec l’Allemagne, les Mourigal, les Jarrige ainsi que celle de Bernard Mas, le Pdg du groupe Sothys (entreprise de cosmétique haut de gamme), dont l’épouse est originaire. Comme l’ambiance des marchés de Noël, une tradition Outre-Rhin, leur manque, ils ont l’idée d’en faire un petit, sous la halle. Pour retrouver les odeurs de vin chaud et de pain d’épices. L’esprit de Noël, en somme. « Mais le vrai, celui de la convivialité, des rencontres. Pas juste de la consommation ! » 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...