Depuis sa création en 2011, l’association Envol vert lutte contre la déforestation en Amérique latine.

Cette année, elle lance un projet de valorisation de la biodiversité dans… le Tarn. Celui-ci prévoit la mise en place d’une agriculture agroforestière et l’appui à la plantation de 3000 arbres fruitiers de variétés anciennes dans au moins cinq fermes du territoire du Parc naturel régional du Haut-Languedoc et du Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE), partenaires du projet. Quinze établissements scolaires sont aussi concernés par le projet.

Un second volet porte sur la protection de la biodiversité et notamment des amphibiens menacés sur ce département. Sont notamment prévues la restauration de mares et la création de corridors écologiques entre les forêts, les zones humides et les parcelles d’arbres fruitiers. Le soutien de l’association est à la fois technique et financier,avec toujours une forte implication des habitants.


 

Galerie photo
Vous aimerez aussi...