« Il y avait des personnes de la société civile,des porteurs de projets, des représentants de diverses structures (agricoles, rurales, de l’économie sociale et solidaire, de l’accompagnement), des chercheurs et des élus. En tout, 131 personnes ont participé à cette expérimentation », témoigne Camille Prat, coordinatrice d’Accueil paysan. Ensemble, réunis au sein d’un réseau baptisé Rares*, ils ont co-construit des solutions pour mieux accompagner les porteurs de projets « agri-ruraux » de l’ex Bourgogne.

Ces derniers présentent souvent des profils complexes, parce qu’ils combinent plusieurs activités. Porté par les associations Accueil Paysan et Semeurs du possible, avec le soutien d’un collectif de designers, le réseau a commencé, début 2019, par des entretiens individuels dont le but était d’identifier les freins à lever. Ils se sont ensuite plusieurs fois retrouvés pour déterminer des actions concrètes comme cette journée de speed-dating de l’accompagnement durant laquelle 14 stagiaires d’un centre de formation agricole ont rencontré individuellement une dizaine de conseillers. De quoi faire avancer leur projet atypique.

* Rares : Regroupons les Accompagnateurs des entrepreneurs agricoles et Ruraux atypiques en Bourgogne.

crédit photo : Accueil paysan

 

Galerie photo
Vous aimerez aussi...