A près de 40 ans, Laurent Carlini a décidé de reprendre La transhumance, une épicerie demontagne située à L’Espérou, un hameau du Gard. « Quand je l’ai vu, raconte-t-il, j’ai tout de suite eu envie de préserver ce lieu typique tenu jusque-là par la mamé! » Au départ, sa femme et lui rêvaient d’un véritable changement de vie en s’installant à la montagne. Propriétaires d’un restaurant à Alès depuis dix ans, ils le vendent et partent vivre dans les hauteurs. « J’ai d’abord décroché un poste en tant que moniteur dans un Établissement et service d’aide par le travail pour personnes handicapées (Esat) », témoigne-t-il. À l’issue de ce remplacement d’un an, il profite des indemnités perçues via le Pôle Emploi pour se lancer dans de nouvelles aventures. « Je me suis dit, c’est maintenant ou jamais ! » Au départ, il se met en quête d’une maison d’hôtes à reprendre dans les Cévennes. « Je n’ai rien trouvé car l’immobilier est très cher sur ce territoire », poursuit-il. Suivi par l’organisme Relance (Relais local d’animation Cévennes) – un dispositif de proximité créé pour maintenir les activités en milieu rural –, il décide finalement d’éplucher toutes les listes d’activités à reprendre. « Quand j’ai repéré l’épicerie, on s’est dit “pourquoi pas ?” Après tout, ce genre de commerce repose beaucoup sur la sociabilité comme autrefois avec mon restaurant. » Aujourd’hui, après deux ans d’exercice, les affaires tournent plutôt rond pour le couple.

Un bon taux de pérennité

Sont-ils nombreux à oser reprendre une entreprise comme l’a fait Laurent Carlini ? Impossible d’estimer le chiffre faute de statistiques car, depuis 2006, aucune donnée n’a été fournie par l’Insee. « À l’époque, on comptabilisait entre 50 000 et 60 000 reprises d’entreprise annuelles, explique Dominique Mentha, directrice recherche, développement et professionnalisation à l’Agence pour la création d’entreprises (APCE). Mais ces chiffres étaient incomplets. » En effet, la diversité des situations rend difficile le recensement exhaustif des reprises.

 

 

 

 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...