La campagne en camping-car
Sur une place de village ou en plein champs entre Pontarlier et Besançon (25), un camion non identifié déploie ses ailes de bois comme un curieux insecte. La Strada - la route en Italien - est un restaurant mobile qui bondit de villages en villages. Deux frères aux commandes de cette originale pizzéria créent régulièrement l’évènement.
Édito - Sylvie Le Calvez
Les citoyens recherchent la proximité. Ils achètent de plus en plus leurs aliments directement aux producteurs. Pour se déplacer, le succès des sites de covoiturage est phénoménal et pas seulement pour des raisons d’économies mais surtout pour les contacts entre conducteurs et passagers. Les logements avec des parties communes (jardin, buanderie et espace de jeux) sont aussi le signe d’un besoin de lieux, d’espace où l’on peut discuter, se retrouver, partager.
Hors champ
Facteur essentiel de l’attractivité d’un village, l’école est bichonnée par les maires ruraux. Mais la réforme des rythmes scolaires, imposée par l’Etat qui n’en assure pas ou peu le financement, constitue une difficulté pour les petites communes. A l’image de Lugny, en Saône-et-Loire, certaines s’en sont sorties, avec volontarisme et inventivité.
La campagne en camping-car
Rémi Panchout crée une miellerie ambulante en décembre 2013. Il intervient dans un rayon de 50 kilomètres autour de La Balme de Sillingy en Haute-Savoie et extrait le miel des petits apiculteurs amateurs.
La campagne en camping-car
Couteaux, ciseaux, lames de scie, tronçonneuses et taille-haies… René Bretin affûte tout dans son atelier mobile sur les marchés et au domicile, en Bresse bourguignonne et jurassienne.
La campagne en camping-car
Benjamin Marconnot, 22 ans, est cordonnier itinérant. Avec beaucoup d’affection, les habitants de son village le surnomment « le petit cordonnier ». Il installe sa remorque dans cinq villages angevins depuis octobre 2012.

Pages