L'échappée
Dans le sud de la Gironde, Saint-Macaire, protégée par ses remparts, domine la Garonne du haut de son éperon rocheux. L’antique Ligena s’est enrichie au Moyen Âge avec le développement du commerce fluvial et l’instauration des « privilèges des vins », véritable droit de péage destiné à protéger le vignoble du Bordelais. En témoignent les superbes bâtisses des riches marchands qui encadrent sa place du marché et jalonnent ses ruelles. Si elle est moins prospère aujourd’hui, elle peut néanmoins s’enorgueillir d’une vie associative dynamique, avec une quarantaine d’associations pour 2 200 habitants.
L'échappée
Au pied du Mont Bessou -le point culminant du plateau de Millevaches, 976 mètres- Meymac est une petite cité de granite et d'ardoise de 2500 habitants. Ce dynamique bourg de Haute-Corrèze se distingue par son offre culturelle : cinéma, médiathèque, pôle culturel mais aussi centre d'art contemporain. Meymac est également réputée pour son passé florissant dans le négoce de vin de Bordeaux, dont les belles maisons bourgeoises sont le témoignage. Côté nature, de vastes tourbières alternent avec des hêtraies anciennes et des forêts de sapins. Dépaysement assuré sur ce territoire mystérieux, mais néanmoins situé à deux pas de l'autoroute qui rallie Bordeaux à Lyon.
L'échappée
Qui aurait parié, dans les années 1950, sur ce village déserté par l'exode rural ? Aujourd'hui, La Gacilly fait rêver ! Et pas seulement pour son attrait touristique. Symbole du dynamisme rural breton – c'est ici le berceau de l'empire industriel d’Yves Rocher, pionnier de la cosmétique végétale, maire-mécène et premier employeur du Morbihan – la commune vit à l'année grâce à ses 4000 habitants et 87 associations. Après avoir soutenu l'installation d'artisans d'art, elle héberge gratuitement des porteurs de projet dans sa pépinière numérique et s'attache à sensibiliser le public à la défense de la nature en exposant chaque été des photographes engagés du monde entier.
L'échappée
Perché sur un rebord de falaise au dessus de la vallée de la Durance, ce village du sud Luberon n’est pas seulement un archétype de bourg provençal séduisant. Si ses ruelles fleuries et son château ont séduit une population nouvelle, une frange de celle-ci, en lien avec une municipalité impliquée, entreprend ou soutient des initiatives vertueuses. De la cantine bio au marché paysan, en passant par le Café villageois et l’historique Conservatoire des plantes tinctoriales, la commune et ses habitants démontrent un dynamisme rafraîchissant qui s’étend jusqu’aux villages alentour.
Contenu abonné
L'échappée
Le Beaujolais est surtout connu pour son vin. Mais c'est aussi le pays des pierres dorées, ces blocs de calcaires teintés d'oxyde de fer qui réfléchissent la lumière. Au printemps, les maisons s'illuminent sous les rayons du soleil. Le village de Theizé est presque entièrement construit avec ces fameuses pierres dorées. Il recèle aussi quelques trésors : un château, deux églises, un café « provençal », une épicerie bio et de belles balades. Une visite s'impose.
L'échappée
Avec 2415 habitants, Cassel est encore un village, devenu en juin le « préféré des Français » grâce au télé-crochet de Stéphane Bern. Pas étonnant : perché sur le sommet le plus haut de la chaîne des monts de Flandres, Cassel a un charme fou. Celui de la Flandre authentique, avec ses pavés dont il faut partir à l’assaut, avant de découvrir une Grand’Place bordée d’hôtels particuliers. Des façades à pas de moineaux, des venelles (ruelles) qui mènent vers de bonnes adresses conviviales, des petites chapelles et autres jardins en cascade : suivez-nous, à pas de géant !

Pages