Au rez-de-chaussée, c’est le royaume des affiches et des livres d’art. Un escalier en bois mène ensuite vers des étals sans fin de romans. Quelques marches supplémentaires et on entre dans le domaine des sciences humaines. Sur les étagères, des livres de philosophie ou de sociologie, des livres épuisés, introuvables dans une librairie classique. Tous sont d’occasion, mais la plupart semblent à peine sortis de l’imprimerie. « J’ai 30 000 références, dont 20 000 poches répartis sur 200 m2 de surface de vente », précise Sébastien Ducrocq, patron de la librairie La Manufacture. Dans le métier depuis 25 ans, Sébastien fait partie de la quinzaine de libraires installée à Montolieu. 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...