Vivre à la mode kerterre, c’est vivre un peu autrement, à la mode sauvage. À cela, plusieurs raisons : une surface réduite, une quinzaine de mètres carrés maximum, au contact direct de la nature ; une forme atypique, le rond, qui rappelle les logis d’autres civilisations ; et des matériaux trouvés à proximité, sur son terrain ou celui du voisin, comme la pierre ou l’argile.

 

Le principe ?

 

Armer la structure grâce à de longues mèches de chanvre intégrées aux murs. Faire un enduit dit « perléable » pour que la goutte de pluie file tout droit vers le sol, puis déposer un tapis végétal à l’intérieur pour un sommeil proche de la terre… Et, pour les plus poétiques, sous les étoiles, grâce à l’ajout d’un « skydôme ».

S’il est un point fort de la construction kerterre, c’est qu’elle est accessible à tous. Oui, qu’on se le dise, une personne seule et sans expérience dans le bâti peut façonner sa propre maisonnette ! Autres avantages à relever, et pas des moindres : un faible coût de construction (compter entre 600 et 800 € de matériaux), une bonne performance thermique et une solidité qui va grandissant grâce à la carbonatation, phénomène qui fait que la chaux redevient pierre au fil du temps. Sans compter la créativité, chacun pouvant sculpter selon ses désirs sa cheminée en argile, ses niches intérieures et ses gouttières extérieures.

Cerise sur le gâteau, du début à la fin, nul besoin de recourir à l’électricité. Alors, que ce soit pour de petits projets ou pour s’établir en famille, sachez que construire un habitat respirant, qui s’intègre à son environnement et qui vous ressemble est possible.

 

Galerie photo
Vous aimerez aussi...