Montflours, petit village de Mayenne. Dans la cour d’une ferme qui s’éveille, le chant des oiseaux rebondit. Une machine ronronne derrière une porte ouverte. Chevelure et barbe striées de fils blancs, les yeux doux comme les encouragements qu’il donne aux animaux, Marc accompagne sa quinzaine de laitières à la trayeuse. L’atmosphère est sereine. « Les bêtes sont comme les humains, elles ont besoin d’être bien pour produire. » Ses Bretonnes Pie Noire patientent, au calme. Sur France Inter, la matinale démarre.

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...