« Ti-Ti-Pu, Ti-Ti-Pu » D’abord on ne la voit pas, mais on l’entend. « C’est une mésange! », s’exclame François Morel, l’oreille aux aguets. Il porte à sa bouche un petit tube de bois et de métal et lui répond sur le même mode: « Ti-Ti-Pu, Ti-Ti- Pu. » Entre l’homme et l’animal, la conversation s’engage. Intrigué, l’oiseau finit par se montrer au-dessus de la haie. En ce matin printanier, un concert improvisé agite les arbres. Ici, une fauvette. Là, un merle. Plus loin, un coucou. Soudain François s’interrompt en désignant le ciel : « Regardez là-haut ! Un milan. » Comment a-t-il pu détecter la présence du rapace silencieux cent mètres au-dessus de lui ? Mystère. Mais quand on vit dans la nature depuis toujours, sans doute finit-on par développer un sixième sens. Au point d’en faire un métier : fabriquer des appeaux pour dialoguer avec les oiseaux.

Trouver l'événement: 
26310 Beaumont-en-Diois
Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...