Rassembler les talents est la clé du développement des territoires. Telle est la conviction que s’est forgée Pierre Alzingre lorsqu’il dirigeait, entre 2009 et 2014, la communauté de communes héraultaise du Pays de Lunel (CCPL). Pour accélérer l’occupation de la pépinière d’entreprises de la collectivité, il invente alors le programme la « Start’up est dans le pré », inspiré des Startup Weekend lancés aux États-Unis.

L’idée : réunir pendant 48 heures plusieurs dizaines de porteurs de projet et les acteurs locaux susceptibles de les accompagner : élus, associations d’entrepreneurs, consulaires, financeurs... Avec des étudiants montpelliérains, il expérimente ce concept et… ça marche !

La pépinière de la CCPL fait le plein. « Accueillir de nouvelles activités, c’est écouter avant tout des ambitions, des histoires humaines. » Ces rendez-vous, qui se terminent par un concours, sont de vrais bouillonnements de créativité.

En 2014, Pierre Alzingre quitte son poste et étend le programme à d’autres territoires avec son agence Visionari et des professionnels de l’accompagnement. « 438 porteurs de projet ont participé aux 18 éditions de la Start’up est dans le pré organisées depuis 2012. La moitié des projets s’est concrétisée. Je n’ai eu connaissance que de trois liquidations. »

Un bilan positif, quand on sait qu’en France, 50 % des entreprises créées disparaissent avant d’atteindre leur sixième année d’existence (source Insee).

 

Galerie photo
Vous aimerez aussi...