La porte ouverte laisse échapper une appétissante odeur de frites et de saucisse. Aux fourneaux : Odette Ilhat, 79 ans, lance d’un ton déterminé sans équivoque : « À l’Ehpad, je ne veux pas y aller ! »
Il y a trois ans, Odette s’est résolu à quitter la maison où elle vivait « depuis toujours », une maison « pas très fonctionnelle, avec une pièce par étage et difficile à chauffer ». Mais au lieu de partir en maison de retraite, l’ancienne éleveuse a déménagé à dix kilomètres de là, dans un T3 de 88 m², plein sud et de plain-pied, avec un petit bout de jardin à l’arrière. 
« Odette est la première à s’être installée ici », raconte Richard Moretto, le maire du Sautel, devant les trois appartements que la commune a fait construire. 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...