Pascale Brachon a longtemps rêvé d’une installation à la campagne en feuilletant Village. Elle se disait qu’un jour peut-être, elle trouverait sa place dans nos colonnes en créant son projet. C’est chose faite ! Depuis le printemps 2013, Pascale a repris la gérance de Terroirs Beaujolais, une boutique de produits régionaux située au Col de Crie, à plus de 600 mètres d’altitude. Quand on passe la voir au cœur de l’été, elle a tout juste le temps de relever la tête pour la photo. Le magasin ne désemplit pas. Un café à envoyer, un jus de pomme bio à servir, trois fromages de chèvre à emballer… Les commandes s’enchaînent. « Je me sens bien ici, je suis dans mon élément, alors qu’il y a deux ans de ça, je ne connaissais même pas le Beaujolais vert », témoigne-t-elle. Fin 2012, elle apprend par une amie que la communauté de communes, propriétaire des lieux, recherche quelqu’un pour reprendre le magasin.
Sa motivation, son projet très carré et ses années d’expérience comme serveuse rassurent les élus. De son côté, elle est séduite par l’absence de fonds de commerce à racheter et le loyer modique de la boutique (1 800 € par an). Pour faciliter son installation, une commune voisine met à sa disposition un logement moyennant 200 euros. Banco ! Pascale investit 3 000 euros dans du matériel neuf, ajoute 10 000 euros pour le fonds de roulement et trouve vite ses marques. Le site est touristique, il attire cyclistes et randonneurs toute l’année. Aux visiteurs de passage s’ajoute une clientèle locale, heureuse de voir que la boutique a élargi sa gamme : fromages, charcuterie, verrines, boissons, confitures, miel, biscuits, huile, vinaigre… « L’hiver, je propose des crêpes. Des papys se retrouvent autour d’un verre de vin. C’est un lieu qui vit. » Dès la première année, Pascale a pu dégager un petit salaire. Une implantation réussie. 

Trouver l'événement: 
69 Tarare
Réservé aux abonnés
Galerie photo
Vous aimerez aussi...