Sur sa table de couture, Anne Thoby découpe la semelle d’un chausson taille 25. « C’est mon produit phare. La semelle est en cuir, le tannage végétal. Tout le reste est garanti 100 % laines des Pyrénées », avance la créatrice en posant sa paire de ciseaux. Par la fenêtre de l’atelier situé dans les combles de la maison, les sommets pyrénéens pointent à l’horizon. À quelques dizaines de kilomètres à vol d’oiseau, les brebis profitent de leurs dernières heures en estive. Demain, elles descendront dans la vallée. Elles seront tondues et Anne transformera les toisons en chaussons. 
 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...