Lauréate de l’appel à projets 2017, initié par la région Bretagne pour développer l’usage du cheval territorial et préserver le cheval breton, la petite ville de la Bouëxière (Ille-et-Vilaine) a fait l’acquisition au printemps 2018 d’un second cheval de trait pour nettoyer les allées sablées de la commune et débarder bois et branchages autour d’un étang.

L’édition 2018 de l’appel à projets courait jusqu’au 22 mars 2019. Elle est destinée aux collectivités, établissements publics et associations. Elle finance les études de faisabilité, les investissements (matériel, formations…) et certains coûts de fonctionnement la première année. Selon Olivier Allain, vice-président de la Région à l’agriculture et l’agro-alimentaire, « le cheval de trait est une alternative aux véhicules motorisés ; il limite les nuisances sonores et participe à la réduction des émissions de gaz à effet de serre ». Sa présence en ville contribue en outre à recréer du lien social entre espaces ruraux et urbains.

Les cinq premières éditions de l’appel à projets ont permis d’accompagner 40 initiatives portées par 33 structures différentes pour un financement global de 450 000 euros depuis 2013.

Pour en savoir plus :

Trouver l'événement: 
Le bourg
5 Rue Théophile Rémond,
35340 La Bouëxière
Vous aimerez aussi...