C’était un bar-restaurant classique, implanté dans un bourg de 400 habitants. Au fil du temps, le « café du village » de Saint-Froult est tombé en désuétude, jusqu’à fermer définitivement ses portes. Pendant un an, cette localité de Charente-Maritime est restée orpheline de tout commerce. Yann André et Céline Le Gall, des Bretons installés ici depuis quinze ans, décident alors de ressusciter ce lieu appartenant à la municipalité. Il quitte son travail d’environnementaliste à la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), elle abandonne son métier de graphiste. 
Le couple rachète le fonds de commerce en 2015 pour 25 000 € et contracte un bail commercial avec la mairie. 

 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...