Aller se procurer fruits et légumes à La Cueillette Fabulette, c’est se rappeler que le dos se brise quand on ramasse des haricots verts et qu’il vaut mieux utiliser un outil bien aiguisé si on veut récolter ses brocolis. Depuis 2009, dans la vallée maraîchère de l’Anguienne, au pied du plateau d’Angoulême, Guillaume Gabard et Lætitia Lion-Gabard cultivent un jardin dans lequel les clients viennent glaner, à la main, de quoi faire leur soupe. Fin 2008, le couple a racheté, sur ce lieu serein à quelques encablures du centre-ville, 6,5 hectares de terres à un maraîcher qui y faisait pousser du cresson. Il propose aujourd’hui de se servir soi-même parmi une soixantaine de variétés de légumes, de fruits rouges, de fleurs et d’aromates, semés sur quatre hectares de potager et 2000 m2 de serres où Guillaume Gabard pratique ce qu’il nomme une « agriculture logique ».

 

« On a une bonne terre, il nous suffit de laisser pousser les choses naturellement, on intervient le moins possible », explique le cultivateur qui n’opère que des traitements curatifs sur ces plantations.

 

Une forme de culture qui suppose pour lui d’être sans cesse dans l’observation. Pour amender ses terres, il utilise en outre un engrais naturel, à base de fumier de poule déshydraté.

 

Trouver l'événement: 
16800 Soyaux
Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...