Il est 17 heures. Les enfants rentrent de l’école et foncent vers le bac à sable et les balançoires. Michèle, Lou et Costa, tous trois retraités, les surveillent en attendant le retour des parents. Ces voisins bienveillants vivent au Côteau de la Chaudanne, un habitat peu banal situé à Grézieu-la-Varenne dans le Rhône. « Ici, chaque famille possède son propre appartement, mais nous partageons un jardin, une buanderie, des outils … Et une autre façon d’appréhender le logement », explique Michèle Cauletin, ancienne psychologue à l’origine de ce lieu qui fleure bon le vivre-ensemble. L’histoire démarre en 2011 quand Michèle et l’une de ses amies souhaitent quitter Lyon pour bâtir un projet d’habitat collectif à la campagne. « Nous voulions un lieu de vie convivial, solidaire, intergénérationnel et écologique », énumère la sexagénaire. Très vite, un groupe de personnes intéressées se met en place. Un premier projet d’une douzaine de logements se dessine. Mais la recherche du foncier est ardue. Dès qu’un grand terrain est disponible, les promoteurs leur passent devant. 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...