Au bout d’un chemin perdu en forêt, Aurélie entre chez sa patiente Martine et lui demande quels soins elle souhaite recevoir. Les traitements contre le cancer ont des effets secondaires sur la peau, les ongles et les cheveux… justement le domaine de compétences d’une esthéticienne. C’est le constat qui a conduit à la création de la socioesthétique, à la fin des années 70. Ancienne esthéticienne en institut, Aurélie a choisi cette voie pour aider les personnes en difficulté. Aujourd’hui, elle est l’une des 1 300 socio-esthéticiennes formées en France par le CODES. À la Ligue contre le cancer, depuis 3 ans, elle est en CDI avec un contrat de 4 jours par semaine. 

Trouver l'événement: 
Farand
Une formation médicale

Hébergé au CHU de Tours, le CODES (cours d’esthétique à vocation humanitaire et sociale) est une association qui dispense une formation et un titre d’État de socio-esthéticienne. Ouverte aux esthéticiennes diplômées avec deux ans d’expérience, la formation dure 17 semaines et coûte 4800 €. Les cours sont donnés par des médecins, avec des observations en milieu hospitalier.

Tél. : 02 47 47 47 47 - www.socio-esthetique-codes.fr

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...