COMMERCIALISER VOS SAVONS

Attention à la réglementation !
Renseignez-vous auprès de l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire et de produits de santé) pour les formalités nécessaires.
Sur vos étiquettes devront figurer : l'adresse où sont détenus les dossiers cosmétiques, le nom du produit, son poids, la Dluo (date limite d'utilisation optimale), le numéro de lot et les ingrédients dans la nomenclature internationale des cosmétiques.

Qu'est ce que le savon ?

Le savon est un mélange d'huile d'un corps gras, d'une base (soude ou potasse) et d'eau qui par réaction chimique produit du savon et de la glycérine. Avec la soude on obtient un savon dur tandis qu'avec la potasse on obtient un savon mou.
Pas de base, pas de savon !

 

Des propriétés diverses
Les propriétés des huiles végétales ne sont pas identiques : si vous voulez un savon ayant des propriétés antirides par exemple, utilisez de préférence de l'huile de germe de blé. L'huile de Coco, elle, permet d'avoir un savon plus moussant (ce qui n'est pas en lien avec l'efficacité).

 

Pourquoi faire son savon ?

Pourquoi faire son savon, procédé un peu complexe qui demande du temps et de la rigueur alors qu'il est si simple d'aller le chercher dans le magasin ? Parce que la grande
majorité des savons est faite avec énormément d'additifs, de colorants, de conservateurs qui assèchent et abîment terriblement la peau.
Vous pourrez mêler toutes sortes d'huile de qualité, de colorants naturels, d'huiles essentielles en fonction de vos goûts et de votre type de peau en étant sûr de ce qu'il y a dedans. C'est un savon sur mesure !

 

Pourquoi un savon surgras ?

Le fait de mettre de l'huile pour un surgraissage a deux avantages : bénéficier de toutes les propriétés de l'huile pour hydrater la peau et neutraliser un éventuel excès de soude (qui se transformerait en savon).

 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...
14 août 2019
14 août 2019