« Ce que nous visons, c’est l’autonomie et l’économie circulaire dans les domaines  énergétiques, alimentaires, de la gestion des déchets, de l’eau, des transports, de l’agriculture... et montrer par l’exemple aux habitants et aux autres collectivités qu’il est possible d’agir. Nous devons préparer nos territoires à devenir résilients face aux changements climatiques. » Militant dans l’âme, Pierre Leroy, maire de Puy-Saint-André (490 habitants) 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...