« Il nous a fallu trois mois pour réunir le budget de 9000 euros et six journées de tournage », explique Lara Thomas. L’école de ses enfants en danger, excédée par des propos trop souvent entendus sur l’isolement de son village, « alors qu’on y vit très bien », elle décide avec sept autres femmes, de monter un clip vidéo montrant tout le dynamisme de son territoire.

Le petit groupe recueille d’abord des témoignages puis élabore un premier jet de script qui concerne trois villages foréziens proches : Saint-Laurent- Rochefort, l’Hôpital-sous-Rochefort et les Débats-Rivière-d’Orpra. Se sentant un peu juste techniquement, elles font appel à une chaîne locale, TL7 pour le réaliser. Cette dernière peaufine le projet, filme durant l’automne 2018 et assure le montage, tandis que le groupe de femmes organise le planning, les contacts et la communication.

La projection publique en avant première a rassemblé 220 personnes en janvier alors que les trois villages totalisent 500 habitants ! Les questions sur l’avenir de leur école suscitent encore des interrogations, mais désomais, les habitants savent qu’ils habitent un territoire qui bouge et que les enfants, très impliqués dans le projet, veulent y vivre.

Découvrez la vidéo
 

crédit photos : Lara Thomas

Galerie photo
Vous aimerez aussi...