Les paysages du pourtour méditerranéen révèlent une très ancienne occupation humaine. Travaillant dans des milieux ouverts qui vont du presque minéral au boisé –
pelouses, landes, maquis, pré-bois...–, les éleveurs et bergers sont aujourd’hui au coeur d’intenses débats.
Indispensables pour la préservation du paysage et le maintien de la biodiversité, ils se heurtent chaque jour à des concurrences relatives à l’usage des terres : tourisme, chasses privées, grands aménagements, loups... Cet ouvrage collectif – construit avec des éleveurs, dont certains témoignent, des scientifiques et des gestionnaires –, pose tous les enjeux de l’activité pastorale du passé, d’aujourd’hui et de demain.
Les superbes illustrations mettent en lumière la beauté et la rudesse de cette région. Mais aussi le caractère passionnant du métier d’éleveur.

Terres pastorales, diversité et valeurs des milieux ouvertes méditerranéens, 160 p., 2017, 25 euros.
Éd. du Rouergue.
Galerie photo
Vous aimerez aussi...