Est-ce que vivre à la campagne permet une vie sans stress ? En partie. Des études ont montré que côtoyer la nature favorisait une bonne santé mentale (voir l’ouvrage Pourquoi la nature nous fait du bien, de Nicolas Guéguen et Sébastien Meineri). Mais « nos modes de vie nous poussent toujours dans l’action, avec des listes de tâches et des choses à résoudre. Cela peut nous éloigner de l’essentiel », nuance Pierre Servanton, accompagnateur en montagne (voir encadré) qui propose des « marches en présence », visant à retrouver la paix intérieure. Pour revenir à ce bien-être et renouer avec sa créativité au quotidien, il suggère de… ne rien faire… un peu chaque jour. « Cela permet d’être réceptif. Écouter ses ressentis, sans jugement, amène à la tranquillité intérieure. » Pour Pierre, la méditation consiste à porter son attention vers nos ressentis, mais aussi vers l’environnement proche. Un « état d’ouverture », explique-t-il, sans l’intervention des pensées. Philippe Roch, auteur de Méditer dans la Nature (voir encadré) y voit la possibilité d’un « dépoussiérage du cerveau [qui] ouvre à une vision claire ». Et bonne nouvelle : ce bien-être, à trouver au détour d’un chemin, est communicatif avec l’entourage !

 

 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...