C’est un homme qui aime la terre. La terre sous toutes ses formes. Quand il ne la cultive pas, il la malaxe, la tourne et la cuit. Une passion découverte sur le tard. Fils de paysans, André Bissardon a d’abord testé l’élevage bovin avant de produire des fruits. Il a ensuite côtoyé le monde de l’insertion en montant un jardin de Cocagne bio dans la Loire. C’est à la quarantaine seulement qu’il s’initie à la poterie. « J’en avais impérativement besoin pour me détendre, se souvient-il. Mettre les mains dans la terre procure un bien fou.» D’un loisir, il va progressivement faire un métier. En 2011, il suit une formation professionnelle d’un an à l’issue de laquelle il obtient un CAP de tourneur-émailleur. « Mais je ne me voyais pas m’installer potier à 50 ans. C’est très difficile d’en vivre. J’ai préféré miser sur une double activité saisonnière », explique-t-il.

Trouver l'événement: 
Brenas 43590 Beauzac
Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...