Maternage naturel, oui mais…
Comme toute industrie, celle de la puériculture pousse à l'achat et le nombre de gadgets inutiles y est sidérant (par exemple un égouttoir à biberons, si si !). Et si vous cherchez à vivre mieux avec moins, à être plus autonome, si vous aimez cuisiner bio, vivre dans une maison saine et faire rimer ce mode de vie avec l'arrivée d'un enfant, il est très facile de se libérer de la surconsommation. À condition de reste à l’écoute de ses propres besoins et de sa fatigue. Car si tous les bébés du monde peuvent se passer des grandes marques, tous les parents, eux, n'ont pas cette capacité ! Il ne s'agit pas de devenir esclave de son petit ange. Le maternage « proximal » qui invite à se tenir à l'écoute des besoins des enfants en pratiquant l'allaitement à la demande et longue durée par exemple, peut s'avérer épuisant physiquement et moralement. C'est la raison pour laquelle certaines féministes s'opposent à ces pratiques. Alors un petit pot ou des couches jetables de temps en temps, ce n'est peut-être pas très écolo, mais ça peut aider à être zen et disponible pour son enfant !

Chers petits lactavores…
Le lait maternel est l'aliment idéal pour les bébés car il est parfaitement adapté à leurs besoins. Pratique pourtant ancestrale, l'allaitement au sein connaît encore beaucoup d'échecs au démarrage. Selon Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau,de la Leche League, les causes principales d'échecs au début sont : « la mauvaise position du bébé au sein tenu comme pour lui donner un biberon, ce qui engendre douleurs des mamelons, crevasses et engorgements ; croyance qu'il faut “vider” les seins puis attendre qu'ils se “remplissent” alors que les seins ne sont pas des récipients (même s'ils ont une certaine capacité de stockage) mais des usines qui travaillent à la demande du bébé ; limitation du nombre et de la durée des tétées ; don de biberons de complément qui interfèrent avec la mise en route de la lactation et entraînent un fort risque de confusion sein/tétine. » (source : L'allaitement maternel, éd.Jouvence). Mais, bien conduit, l'allaitement maternel se révèle pratique, économique, écologique et épanouissant.

 

à suivre : les astuces de l'allaitement, bien installer bébé, les techniques de portage, couches lavables ou non, fabriquer soi-même son liniment...

photo bandeau :  Ana_Cotta/Flickr

 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...
14 août 2019
14 août 2019