Ce matin, Gwénaël Le Boulluec animait un atelier de théâtre d’ombres dans une école primaire. Ce soir, Nicolas Vidal, son conjoint, embarque saxophone et clarinette pour une déambulation jazzy dans le village voisin. Pour les rencontrer, rendez-vous est donc pris dans l’après-midi. Les deux artistes reçoivent sur le perron ensoleillé de leur maison du Morvan. Voilà six ans qu’ils ont quitté la région parisienne où ils étaient bien installés - une maison à Montreuil, un solide réseau artistique et un accès aux grandes scènes de la capitale - pour l’anonymat de la campagne bourguignonne.

« Nous avions besoin d’espace, confie Nicolas. Ici, on peut accueillir des artistes en résidence, se faire prêter un local par le maire… Ma mère avait une maison dans le coin, nous y venions souvent en vacances. En 2009, on a acheté une ferme à retaper avec un grenier et 6000 m2 de terrain.»
Trouver l'événement: 
71990 La-Grande-Verrière
Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...