Retenez bien ce logo. Peut-être le verrez-vous bientôt sur les espadrilles de Mauléon, la porcelaine de Limoges ou encore, les parapluies d’Aurillac. Né avec la loi sur la consommation de mars 2014 (décret du 3 juin dernier), il permet de reconnaître les produits industriels et artisanaux (non agricoles, ni alimentaires) liés à un territoire français par des caractéristiques, un savoir-faire ou un procédé de fabrication commun.

Pour qu’un produit puisse utiliser ce logo, il faut qu’il réponde à un cahier des charges préalablement élaboré par un regroupement de professionnels, puis homologué par l’Institut national de la propriété industrielle (INPI).

 

Vous aimerez aussi...

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire