Le second volet de l’appel à projets « Vélo et territoires » lancé il y a un an par l’Ademe et le ministère de la Transition écologique et solidaire a tellement bien marché que les moyens alloués ont été revus à la hausse.

124 territoires ont été sélectionnés en juin dernier, aussi bien en territoires ruraux, péri-urbains qu’urbains peu denses, partout en France.

La majorité présentait des études de planification des aménagements cyclables (itinéraire, stationnement...) et 49 % la mise en place d’une animation territoriale dédiée, via le recrutement de chargés de mission et la création de campagne de  communication.

Une enveloppe de 15 millions d’euros est dédiée à leur accompagnement à fois technique et financier.
 

Vous aimerez aussi...