« Notre fête est l’occasion de réunir toutes les générations de notre village et de montrer que notre petite commune de 200 habitants, noyée dans un regroupement de 27 communes, existe et se bouge ! »

Comme d’autres habitants de Saint-Thomas-de-Courceriers, commune située en Mayenne, Françoise Rayon, agricultrice, s’est beaucoup amusée à préparer la 3e édition de la fête des épouvantails du village. 80 personnages, fabriqués avec les matériaux de récupération les plus hétéroclytes par les habitants, ont été exposés dans le village du 15 juin au 15 septembre. Tout le monde s’y est mis : agriculteurs, Anglais (25 % de la population), pêcheurs, voisins, associations, habitants fraichement installés, anciens, comité des fêtes, municipalité...

« Nous n’avons pas vraiment les moyens de savoir combien de visiteurs ont apprécié notre décor original, mais il y en a eu beaucoup, en famille, en amis, par curiosité et ça a vraiment fait bouger notre village. »

Une prochaine édition est prévue normalement dans deux ans.

 

 

Vous aimerez aussi...

Ajouter un commentaire

Tous les commentaire

Ajouter un commentaire