Un million d’arbres. Voici l’objectif que s’est fixé Reforest’Action pour son appel national à projets de reboisement, lancé en mai 2018 et qui se poursuit cet hiver.

Le fondateur de Reforest’Action, Stéphane Hallaire, n’a jamais craint de viser grand. Depuis sa création en 2010, cette société à vocation sociale a déjà planté plus deux millions d’arbres dans
une quinzaine de pays. Chaque projet répond à une charte : préserver la multifonctionnalité et la biodiversité de la forêt, servir l’intérêt général, gérer durablement la forêt, diversifier les espèces, sensibiliser à des pratiques plus douces...

Les achats d’arbres se font en ligne – 3 € par arbre – par des particuliers ou des entreprises, qui valorisent leur démarche auprès de leurs clientèles ou de leurs salariés. Les arbres sont ensuite plantés par des professionnels locaux ou par les salariés de certaines entreprises partenaires lors d’opérations de sensibilisation.

À l’étranger, les plantations se font sur les terrains de communautés villageoises et d’écoles. Les habitants sont propriétaires des arbres et de leurs produits qu’ils peuvent valoriser (bois, fruits, huiles…).

En France, Reforest’Action aide les petits propriétaires à reboiser leurs parcelles après un aléa naturel (tempête, incendie…) et soutient des actions portées par des communes. À l’automne, l’appel a recueilli 150 projets de (re)boisement dont 46 (650 000 arbres) d’entre eux ont été validés.

Vous aimerez aussi...