Cette nouvelle agence s’adressera aux territoires « fragiles » ruraux et urbains et se fixe trois objectifs :

  • Accompagner quatre fois plus d’entrepreneurs sur ces territoires prioritaires, pour porter leur part de 5 à 20 %, comme sur le reste du territoire. Alors que deux fois plus d’entreprises se créent dans ces territoires, deux fois plus y disparaissent au bout de trois ans. C’est pourquoi ces entreprises seront accompagnées dans la durée et non dans la seule phase d’amorçage, avec des rendez-vous réguliers aux moments critiques du développement des entreprises. Cette agence fera ainsi "en sorte qu’aucune initiative ne se perde, qu’aucune chance ne soit gâchée", que ce soit en banlieue parisienne, à Lens, Auch ou Guéret, dans les territoires ruraux fragilisés.
  • Accompagner à la création d’emploi : "d'ici 2017, 10 000 entrepreneurs seront identifiés et appuyés pour leur premier recrutement" ;
  • Développer des outils innovants pour former au numérique : "dès février 2016, l’agence lancera un appel à projets pour financer des formations numériques".

L'agence prendra progressivement ses fonctions à partir de janvier 2016 avec une trentaine de personnes et 110 millions d’euros.

 

Vous aimerez aussi...

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire