En deux ans, le train de nuit a quasiment disparu en France. Seules deux lignes sont encore en activité : Paris-Briançon et Paris-Rodez/Latour de Carol. Menacées de fermeture avec la fin de la convention liant l’Etat à la SNCF en 2020, elles seront finalement maintenues au delà de cette date, comme l'a promis Elisabeth Borne, la ministre chargée des Transports, "pour l'accessibilité des territoires et le développement touristique". 

Le collectif national "Oui au train de nuit" milite pour la réouverture des lignes récemment disparues. Il propose le déploiement d'un nouveau réseau modernisé à l'horizon 2030 afin de réduire le recours à l'avion et inscrire le train de nuit dans la lutte contre le réchauffement climatique.

En savoir plus : https://ouiautraindenuit.wordpress.com

Vous aimerez aussi...