Cet ouvrage est à la fois un beau livre, abondamment illustré, et une étude extrêmement bien documentée sur le territoire rural de Provence-Alpes-Verdon, réalisée par le service régional de l’Inventaire de la Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Dans ce pays de montagne, le relief est contraignant, les hivers rigoureux et les étés peuvent être très chauds et secs tout en étant soumis à de fortes pluies. Depuis le haut Moyen Âge, les hommes s’y sont pourtant implantés, construit des villages et hameaux et aménagé le paysage : assèchement des marais, construction de murets de pierres sèches, plantation de pruniers, oliviers, châtaigniers, conduite d’élevages ovins...

Bâti, structures agraires, formes de propriétés agricoles, systèmes de cultures, les auteurs explorent comment tous ces éléments ont évolué et s’articulent depuis le début du XIXe siècle.

La ferme et le territoire en Haute Provence, 408 p., 2019, 34 euros. Ed. Lieux Dits.
Vous aimerez aussi...