Le coq Maurice s’est fait entendre dans la France entière ! À l’origine, il ne s’agit pourtant que d’une banale querelle de voisinage entre la propriétaire d’un gallinacé trop bavard et ses voisins, possesseurs d’une maison de campagne sur l’Île d’Oléron (Charente Maritime). L’affaire est allée en justice et les plaignants ont été déboutés début septembre par le tribunal correctionnel de Rochefort.

Ce fait divers s’est mué en « dossier du bruit»,symbole des difficultés de cohabitation entre habitants.Certains d’entre eux sont parfois tentés de faire taire les basse-cours, les troupeaux, les tracteurs ou les clochers, si l’on en croit plusieurs procès à venir. Il est vrai que la campagne n’est pas toujours calme. Et la proximité d’une ferme peut se révéler une sérieuse source de nuisances sonores.

Mieux vaut le savoir avant d’acquérir un bien immobilier.Pour défendre les bruits de la ruralité, le maire du village de Gajac de Bazas en Gironde a créé l’association l’Écho de nos campagnes. Il a  même dressé une liste (bruits du coq,de l’âne,du chien,des vaches,des oiseaux et des cloches) et entendproposer leur classement au patrimoine national.

Vous aimerez aussi...