Doit-on parler d'inconscience ou d'irresponsabilité vis à vis des générations futures et déjà de celles-ci ? Sans nul doute ! 

Le projet de loi (n°627) relatif à « l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable » a été adopté en première lecture dans la nuit du 28 au 29 mai, à l'Assemblée nationale.

Malgré les promesses faites par le président Macron pour que la France sorte du glyphosate au plus tard d'ici 3 ans  (tweet datant du 27 novembre dernier), les députés ont rejeté les amendements qui allaient dans ce sens, voulant s'assurer que les agriculteurs disposent de solutions alternatives.  
 

"De bien petites avancées qui ne compensent pas les grands échecs" 

Selon France nature environnement qui parle "de bien petites avancées qui ne compensent pas les grands échecs", tout, dans ce projet de loi, n’est pas à jeter. " L'amendement pour rendre obligatoire un étiquetage environnemental plus clair et plus transparent sur les aliments a été adopté contre l’avis du ministre : mode d'élevage, OGM, nombre de traitements aux pesticides… (...) Parmi les autres avancées, l’élargissement de la définition des néonicotinoïdes ou les 20% de Bio dans la restauration collective."

Mais selon l'association, "le ministre et la majorité sont passés à côté de mesures fortes pour protéger la santé de nos citoyens, protéger la biodiversité et impulser la transition vers l’agroécologie de notre agriculture. Le point d’orgue de cette cacophonie législative a été la thématique des pesticides. Le gouvernement dit puis se contredit : l’interdiction du glyphosate, à laquelle s’était engagé le Président, reste en suspens aux dépends de la santé des citoyens. Autre demande forte de France Nature Environnement : l’interdiction d’épandage de pesticides près des zones d’habitation. Le ministre de l’Agriculture s’y était engagé devant les acteurs agricoles et les ONG… Avant de renoncer à son propre amendement."  

 

Projet de loi Agriculture et Alimentation : vous reprendrez bien un peu de poudre de perlimpinpin !

Générations Futures et de nombreuses autres associations* se sentent "trahies" par ce volte face s'inscrivant à rebours de toutes les propositions qui avaient découlé des consultations des Etats généraux de l'alimentation, ouvertes il y a un an. (voir leur texte commun Projet de loi Agriculture et Alimentation : vous reprendrez bien un peu de poudre de perlimpinpin !)

"De ce texte ne ressortent ni les engagements pris durant les ateliers des Etats Généraux de l’Alimentation, ni les engagements du Président Emmanuel Macron. Les représentants de la société civile ne décolèrent pas de voir une loi si faible adoptée par des députés qui suivent l’avis du gouvernement.

Un faible espoir réside-t-il dans le passage prochain au Sénat pour que nos représentants se saisissent des véritables enjeux? Dans le cas contraire, les représentants de la société civile que nous sommes se désolidariseront de cette loi."

Générations Futures lance un appel pour interpeller les sénateurs et fait circuler une pétition demandant à ce que la France doit respecter son engagement de sortie du glyphosate en 3 ans, au plus tard fin 2020. 

 

*Action contre la Faim / ActionAid France / Agir Pour l’Environnement / Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières / Amis de la Terre France / Association française des Diététiciens Nutritionnistes / Association Max Havelaar France / Attac France / BLOOM / CCFD-Terre Solidaire / Commerce Equitable France / CIWF France / CMR (Chrétiens dans le Monde Rural) / Comité français pour la solidarité internationale / Coordination SUD / CRID / Criigen / Eau et Rivières de Bretagne / Fédération Artisans du Monde / Fédération des Associations pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural (FADEAR) / Fédération Nationale d’Agriculture Biologique / Fermes d’Avenir / Filière Paysanne / Fondation pour la Nature et l’Homme / Foodwatch / France Nature Environnement / Générations Futures / Greenpeace France / Ingénieurs Sans Frontières AgriSTA (Agricultures et Souveraineté Alimentaire) / Justice Pesticides / LPO / Miramap / Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique / Nature et Progrès / OGM dangers / Oxfam France / Plateforme pour une petite pêche / REFEDD (Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable) / RENETA (Réseau National des Espaces-Test Agricoles) / Réseau Action Climat / Réseau CIVAM / Réseau Cocagne / Réseau Environnement Santé / RESOLIS / SOL / Syndicat National d’Apiculture / Terre & Humanisme / Terre de Liens / UFC que choisir / Union Nationale de l’Apiculture Française / WECF France / WWF France

 

Vous aimerez aussi...