20 départements métropolitains – dont l’Orne, où siège la rédaction de Village –, auxquels s’ajoutent la Guadeloupe et la Martinique, ont perdu de la population entre 2010 et 2015.

Cinq d’entre eux, tous à dominante rurale (l’Indre, la Haute-Marne, la Nièvre, l’Orne et les Vosges) cumulent des taux négatifs de variation naturelle et migratoire.

La population croît le plus fortement en Guyane, en Auvergne-Rhône-Alpes, sur la façade atlantique, en Occitanie, en Île-de-France et en Corse.

Ces données proviennent du dernier recensement de l’Insee, actualisé en 2015. Alors que la population française a augmenté de 0,5 % en moyenne chaque année (66,19 millions d’habitants en 2015), le nombre de départements dont la population stagne ou baisse est passé de 14, pour la période 1990 à 2010, à 27 pour 2010 à 2015. Ceci pour différentes raisons : vieillissement des habitants, reconversion difficile d’anciens bastions industriels, départ des jeunes...

Les territoires qui progressent le plus fortement sont les couronnes des pôles urbains, démontrant la poursuite de la périurbanisation.

Les villes concentrent emplois et richesses

Parallèlement à ce mouvement démographique,  le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et l’Assemblée des communautés de France (ADCF), ont révélé à travers l’étude "Portraits de la France, vers un baromètre au service de la cohésion des territoires" une concentration accrue des emplois et des richesses (mais aussi des poches de pauvreté), dans les grands pôles urbains et leurs couronnes, au détriment des territoires ruraux.

Les villes, petites et moyennes, qui structurent ces territoires, apparaissent (principalement dans la partie centre et nord-est) de plus en plus fragilisées : chute démographique, dévitalisation commerciale, perte d’emplois...

Le document montre aussi que, malgré des disparités locales, les écarts entre régions diminuent dans différents domaines : revenus, vieillissement, taux de chômage... Une étude de l’Insee du 4 décembre révèle d’ailleurs que toutes les régions ont créé des emplois en 2016, particulièrement en Occitanie et dans les Pays-de-la-Loire.

Vous aimerez aussi...