Crédit photo : Axel puig

L’Association des maires ruraux de France (AMRF) reçoit de nombreuses sollicitations d’élus, anciens et nouveaux en lien avec la situation sanitaire actuelle.

Ils agissent avec les fonctionnaires territoriaux, les services préfectoraux, le SDIS, les soignants, les associations d’aides à domicile, l'ensemble des professionnels de santé, les enseignants, les artisans et commerçants, les entrepreneurs ou encore les postiers qui sont à leurs côtés et assurent un lien social déterminant grâce à leur proximité et leur connaissance des populations.

L'association relaie leurs interrogations auprès des pouvoirs publics pour faire entendre au Gouvernement les spécificités des communes rurales dans la gestion de la crise.
"Nous savons la diversité et la gravité de certaines situations. Nous savons la complexité de la fonction de maire en cette période et nous imaginons la difficulté à achever son mandat durant cette crise. Nous les invitons à s’inspirer de leurs collègues comme par exemple pour assurer l’éducation de tous les enfants du village, dont certains sont privés d’accès aux outils numériques ou pour assurer l’alimentation des plus âgés et des plus isolés", explique son bureau.

C'est pourquoi l'AMRF et son bureau ont recensé les premières et nombreuses actions qui témoignent de l'engagement des élus auprès des plus fragiles. Ce « plan d’actions » est à destination des communes pour les aider à accompagner leurs concitoyens.

Chacun doit vérifier la compatibilité des actions proposées avec les restrictions actuelles qui sont susceptibles d’évoluer très rapidement. Grâce aux questionnements des maires, remarques, exemples d’actions et autres contributions, l’AMRF souhaite les accompagner au mieux et partager au plus grand nombre les expériences de chacun.

 

Site de la plateforme
 

Vous aimerez aussi...