Aujourd’hui, on trouve des traces de pesticides aussi bien dans l’eau de pluie des villes que dans la rosée du matin à la campagne !

Dans son nouvel ouvrage, L’empoisonnement universel, le journaliste Fabrice Nicolino explique comment les produits chimiques ont envahi notre quotidien. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire. Les perturbateurs endocriniens sont partout : dans l’alimentation, les jouets, les vêtements… Ils s’invitent dans nos maisons, nos jardins, nos vies, provoquant cancers, obésité, diabète, allergies et troubles neurologiques. Comment est-on passé d’un monde sans chimie de synthèse à une profusion de composants dangereux qui se mesurent désormais en nanomètres (un milliardième de mètre) ? Pour tenter de s’en protéger en consommant sain et responsable, il faut d’abord s’informer. Lire cet ouvrage est une nécessité pour ne pas avoir à dire un jour à nos enfants : « je ne savais pas ».

Un empoisonnement universel, par Fabrice Nicolino. 448 p., 23 euros. Ed. Les liens qui libèrent.

Vous aimerez aussi...

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire