Le réseau FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette) vient de faire connaître le baromètre 2019 "Parlons vélo des villes cyclables" . Il fournit des données très précises sur la cyclabilité de 768 villes de France, 445 de plus qu’en 2017.

Une cartographie pour repérer les points noirs

Nouveauté de cette édition par rapport à celle de 2017, le module cartographique permettait à chaque répondant.e  à ce baromètre d’indiquer les trois endroits les plus dangereux à vélo dans sa pratique personnelle (« points noirs ») et les « axes prioritaires », à aménager au plus vite. Ainsi, ce sont plus de 400 000 points noirs qui ont été répertoriés, permettant à la FUB de rendre publique la cartographie la plus précise jamais réalisée des priorités citoyennes pour une France à vélo.

Les progrès sont réels, mais insuffisants

Si seules 43 villes sur les 768 classées ont obtenu une note supérieure à la moyenne, 40 % des répondants estiment néanmoins que les conditions de circulation à vélo dans leur ville ont évolué positivement depuis deux ans. Cette perception des améliorations varie avec la taille de la ville : de 27 % pour les villes de moins de 20 000 habitants à 56 % pour les villes de plus de 200 000 habitants.

A noter que Saint-Lunaire (en photo), commune littorale de 2400 en Ille-et-Vilaine, s'est vu attribuée la meilleure note qui signifie qu'elle est très favorable à la pratique du vélo !

La FUB invite la presse, les candidat.e.s et les citoyens à s’emparer des résultats du baromètre pour alimenter les débats dans chaque territoire pour que le vélo trouve sa place partout.

Vous aimerez aussi...