Sur les 36 529 communes de France métropolitaine, plus d’une sur deux compte moins de 500 habitants au 1er janvier 2013. Dans sept départements, ce sont même huit ou neuf communes sur dix. Le nombre de ces petites communes a diminué depuis cinquante ans, essentiellement parce que certaines d’entre elles ont franchi le seuil des 500 habitants. Elles rassemblent aujourd’hui 7 % de la population métropolitaine, contre 11 % en 1968.

 

Les petites communes sont localisées essentiellement dans une bande traversant la France du Nord-Est au Sud-Ouest, en zone rurale ou montagneuse. Sept départements comptent au moins 80 % de communes de moins de 500 habitants : la Meuse, la Haute-Marne, la Haute-Saône et le Jura au Nord-Est, le Gers, les Hautes-Pyrénées et la Lozère au Sud-Ouest. À l’inverse, l’Ouest, les façades atlantique et méditerranéenne, ainsi que les zones frontalières non montagneuses, qui sont aussi les plus peuplées, comptent relativement peu de petites communes.

 

Au cours des 50 dernières années, le nombre total de communes a légèrement diminué au gré de fusions *. En revanche, le nombre de communes de moins de 500 habitants a baissé fortement, passant de 24 200 en 1968 à 19 800 en 2015. Et là, c'est l'accroissement de la population qui en est essentiellement responsable, car de nombreux villages ont dépassé le seuil des 500 habitants.

 

 

* au 1er janvier 2016, ce sont près de 300 communes nouvelles qui ont été officiellement créées

Vous aimerez aussi...

Ajouter un commentaire

Tous les commentaire

Posté par Martine - Mercredi 08 novembre à 09h54

je cherche un village ou m'installer

Ajouter un commentaire