Le congrès a réuni de nombreux professionnels du développement des territoires, urbains ou ruraux, ainsi que des élus, des universitaires, des services des collectivités et des représentants du monde associatif. Confrontés à un contexte institutionnel en forte évolution, générateur d’incertitudes et d’inerties, avec des recompositions territoriales qui « remisent au placard » le projet de territoire, mais aussi à la défiance croissante de nombre de citoyens vis-à-vis de l’action publique, les développeurs territoriaux s’interrogent de plus en plus souvent sur le sens de leur métier.
 

Ce congrès a permis de revisiter et de réaffirmer les fondamentaux du développement local ainsi que le besoin d’améliorer les relations entre les politiques publiques et la société civile et de mettre en avant deux fondamentaux pour l’avenir :

 

  • La mise en réseau : la rencontre des acteurs du développement local permet de faire communauté et de favoriser la construction d’une intelligence collective. Et pour réfléchir aux mutations de l’ingénierie territoriale et des pratiques de développement, la dynamique du « Carrefour national des métiers et des professionnels du développement territorial» doit être renforcée. Les chantiers du Carrefour continuent et permettront de mettre en œuvre les principaux enseignements issus de ce deuxième Congrès.

 

  • La stratégie d’alliance : face à la complexité et aux contraintes du métier il est important d’élargir la réflexion à des professions proches telles que les urbanistes, les designers de services, les professionnels du développement durable et de l’économie sociale et solidaire mais aussi l’ensemble des acteurs du développement social, local et particulièrement les habitants et les employeurs.

 

Le pari de l’organisation d’un deuxième congrès des développeurs territoriaux a été tenu. Après Valence il y a 2 ans, Rennes en ce début d’été, rendez-vous est pris désormais pour une troisième rencontre nationale des développeurs territoriaux en 2017.

 

Crédits photos : ADHRES, CVC, CC by BV

Vous aimerez aussi...

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire