Ni campagne, ni ville. À la fois trop proche et trop loin de Paris, Soumia Zahi, a eu le sentiment que la commune de Crouy-sur-Ourcq en Seine-et-Marne où elle avait choisi de s’installer il y a plus de trois ans, était transparente… Pourtant, les habitants, et notamment les femmes, se bougent et avaient des choses à dire.
Journaliste, professionnelle de la communication depuis plus de vingt ans, Soumia Zahi fait facilement connaissance, crée une friperie associative et se constitue rapidement un réseau d’ami(e)s.
Elle décide donc de leur donner la parole et crée le trimestriel : Ma Poule, « le mag des femmes qui ne se prennent pas la crête ». Trois numéros sont déjà sortis, réalisés avec le soutien d’une joyeuse équipe d’habitant(e)s. Il est pour l’instant distribué gratuitement dans les boîtes aux lettres, les commerces, les sorties d’école d’une quarantaine de communes. On y trouve des portraits d’hommes et de femmes qui « font des choses intéressantes », des reportages, des chroniques, des recettes, des astuces...
Les pages de mode où posent les habitantes, de plus en plus nombreuses à se proposer, sont particulièrement prisées. « On y trouve des modèles de 16 à 73 ans et des tailles de 36 au 48 ! »
Tiré à 10000 exemplaires, Ma Poule a vu le jour grâce à une campagne de financement, et fonctionne avec le soutien d’annonceurs locaux et au bénévolat de quasiment toute l’équipe. Il sera bientôt diffusé par abonnement, afin d’assurer à plus long terme un équilibre financier.

Vous aimerez aussi...