Chabonchard se trouve à :

- 7 km d’une école et 12 km d’un collège
- 7 km d’une maison médicale
- 7 km de tous les commerces et services
- 7 km de Marcillat-en-Combraille (Allier)

Blotti dans la vallée du Cher, Chambonchard a bien failli être rayé de la carte, enseveli sous les eaux d'un barrage.
Aujourd'hui Chambonchard revit ! « Depuis l'abandon du projet de barrage, les équipes municipales ont tout fait pour redynamiser le bourg et attirer de nouveaux habitants », raconte Filip Claes qui s'est installé comme maraîcher.

Nature préservée et randonnée

Le Pays Combraille en Marche et les collectivités partenaires sont impliqués dans un projet de revitalisation de la vallée qui s'appuie sur le tourisme vert. Les coteaux qui bordent Chambonchard sont pour partie classés Natura 2 000 (www.tardesetcher.n2000.fr) et ils attirent randonneurs et naturalistes. Un chemin de randonnée est également en projet entre Evaux-les-Bains, ville thermale qui accueille chaque année 3 500 curistes, et Marcillat-en-Combraille. À cela s'ajoutent un espace naturel sensible en cours de création, une tyrolienne qui ouvrira en 2018, ou encore des aménagements pour des pêcheurs.

L'auberge, lieu de rencontre et de convivialité

Fort de ces atouts, Chambonchard entend rouvrir l'auberge située au cœur du bourg. Et pour cela, elle cherche un couple ou bien un collectif qui proposera une restauration de qualité. « Pour que ça marche, les candidats devront avoir des compétences culinaires et savoir gérer une activité de restauration », insiste-t-on à la mairie. Des activités complémentaires dans le domaine du tourisme ou de la culture pourront être développées.
L'ensemble est constitué d'un jardin, d'une grange de 125 m² avec ses beaux murs en pierre pour la partie restaurant, et l'ancienne auberge de 255 m² qui servira de résidence aux porteurs de projet. Un parking pouvant accueillir des poids lourds se trouve en face de l'auberge, sur un axe de passage. Propriétaire des lieux, la commune réalisera les rénovations, en concertation avec les porteurs de projet qui pourront créer l'auberge de leurs rêves avec un loyer raisonnable.

Un projet intégré au territoire

Pour approvisionner leur table, les futurs restaurateurs pourront s'appuyer sur un réseau de producteurs locaux. L'auberge pourrait même devenir point de dépôt de paniers hebdomadaires. Enfin les porteurs de projet pourront loger dans le logement passerelle à 200 m de l'auberge. « Nous les accompagnerons tout au long du projet », insiste la municipalité qui espère qu’on servira très vite de bons petits plats à Chambonchard.

Contact :
Pays de Combraille en Marche, Tél. : 05 55 83 11 17.
Mairie de Chambonchard : mairie.chambonchard@orange.fr

Vous aimerez aussi...