Samedi matin à Chemillé. Dans la cour du centre social, le soleil pointe timidement son nez. Les habitants aussi. Ils arrivent un à un sur des vélos qui couinent, qui chuintent, qui grincent, dans un joyeux concert de cliquetis. C’est le jour du Repair café, l’atelier de réparation citoyen où chacun peut venir réparer gratuitement ses objets du quotidien avec l’aide de bricoleurs du dimanche. Ou en l’occurrence du samedi. « Aujourd’hui, c’est une session spéciale bicyclettes, explique Yvan Godreau, coordinateur multimédia au centre social. Tous ceux qui ont un vélo abîmé peuvent apprendre à régler leurs soucis mécaniques. On veut remettre la population en selle. Plus on aura de vélos en bon état, moins on sera tenté de prendre sa voiture. » 

Réservé aux abonnés
Vous aimerez aussi...