Département rural, le Cantal bénéficie depuis 1999 d’un solde migratoire positif après cinq décennies de baisse.

Pour accompagner ce renouveau démographique, le Conseil départemental a structuré une politique d’accueil d’actifs, cofinancée par des fonds européens (Feder Massif central), qui s’appuie notamment sur l’organisation de « sessions d’accueil d’actifs » : elles consistent à inviter des porteurs de projets dans le Cantal pendant trois jours afin qu’ils découvrent des affaires à reprendre ou opportunités d’installation et leur permettre de rencontrer tous les acteurs susceptibles de les aider à réussir leur installation dans le département.

Depuis leur création en 2003, 22 sessions ont été organisées : elles ont permis d’accueillir plus de 400 porteurs de projets (530 personnes en tout) venues de toute la France ou de l’étranger. L’expérience montre que 25 % des porteurs de projets accueillis s’installent effectivement dans le département, soit une centaine de familles depuis 2003.

Cette opération est portée par le Réseau d’Accueil Départemental, constitué des compagnies consulaires (Chambre d’Agriculture, Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre de Métiers et de l’Artisanat) des territoires (Pays, Intercommunalités), des services de l’Etat (Pôle emploi), de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (ARDTA, Agence Régionale des Territoires d’Auvergne) et du Conseil départemental.

 

Renseignements et inscriptions (gratuites) sur le site www.cantalauvergne.com
 

Vous aimerez aussi...