La mise en page est soignée et aérée. Les photos et les articles sont créatifs, lumineux et positifs. Les rubriques sont bien choisies – vie pratique, simple et durable, portraits d’artisans, de commerçants et de familles, bricolages avec les enfants, bonnes adresses, recettes, etc. – et révèlent les richesses et les savoirfaire de l’ouest lyonnais. « On ne soupçonne même pas les pépites qui existent à deux pas de chez nous ! »

En lançant le magazine Il était une fois dans l’Ouest, la photographe Amélie Clairet, 35 ans, a réussi son pari : allier gratuité et qualité.
Elle fait tout elle-même : photos, reportages, rédaction et mise en page. L’impression et le temps passé (évalué à une quarantaine d’heures par numéro) sont rémunérés par une partie des articles réalisés chez les professionnels en publireportage.

Diffusé à 2500 exemplaires (bientôt 5 000) dans les salles d’attente et les petits commerçants, dans la campagne de l’Ouest Lyonnais (une vingtaine de communes), il est très bien accueilli par les habitants. Et pour ceux qui habitent trop loin, il est feuilletable en
ligne sur le site : https://iletaitunefoisdanslouestlemag.com

Vous aimerez aussi...