Pas de vitalité sur les territoires sans associations !
Cela tombe bien. Un nouveau congé destiné aux responsables associatifs bénévoles, aux membres des conseils citoyens et aux titulaires de mandats mutualistes a été instauré par la loi du 27 janvier 2017 relative à l’égalité et à la citoyenneté.

Ce « congé des responsables associatifs bénévoles » non rémunéré, peut être pris par tout salarié ou fonctionnaire pour une durée maximum de six jours ouvrables chaque année.

 

Pour en savoir plus : www.service-public.fr
Vous aimerez aussi...